31/08

Peter, jeune enseignant qui fuit Prague où il avait une brillante carrière, pour un poste dans un village de campagne loin de tout. C’est ici qu’il rencontre Marie qui l’accueille et l’introduit tout de suite comme l’un des siens, avant de lui déclarer sa flamme. L’irruption d’une ancienne connaissance va révéler la réalité de la situation : Peter est homosexuel et amoureux de Lada, fils adolescent de Marie. Nous pourrions faire tout un discours sur le rapprochement entre ces personnages plus ou moins exclus de la société. Nous pourrions parler de ces campagnes paumées où le monde semble s’être arrêté il y a trente ans. Nous pourrions aborder les tracas qui subsistent dans le processus d’acceptation de soi. Nous pourrions philosopher sur cette grande illusion qu’est le mythe de l’évolution des mentalités. Mais ce film ne le mérite pas, tellement sa mise en scène est plate, son propos est rébarbatif et ces sujets ont été traités de manière bien plus intéressante ailleurs.

Oscar Duboy